Le cannabidiol : les raisons d’en consommer

cbd

Les bienfaits du cannabidiol sont de plus en plus connus. Effectivement, l’usage de cette molécule peut se faire au quotidien afin d’améliorer son bien-être. Même s’il est présenté sous plusieurs formes, le cbd possède des vertus assez particulières.

 Le cannabidiol : la molécule au pouvoir thérapeutique

Faisant partie des cannabinoïdes qui composent le cannabis, le cbd présente des vertus bien spécifiques. La plante étant connue pour ses effets psychotiques, il est difficile de croire qu’elle puisse contenir une molécule aussi bénéfique que le cbd. Contrairement au TCH, qui est responsable des effets psychotiques du cannabis, le cannabidiol n’offre que du positif. Parmi les vertus du cbd, on distingue sa capacité à soulager les inflammations chroniques. La molécule présente des effets analgésiques lui permettant d’atténuer certaines douleurs. Elle s’utilise également dans le traitement des troubles obsessionnels compulsifs (TOC). Souvent liés à l’anxiété, ces derniers peuvent être diminués par la prise de cannabidiol.

Le cbd donne la possibilité d’améliorer le bien-être des personnes souffrant de cancer. Effectivement, il se révèle efficace dans le traitement de la nausée qui se produit fréquemment durant une chimiothérapie. Anticonvulsive, la molécule est également sollicitée pour réduire les symptômes de l’épilepsie. Étant donné les dégâts qu’une crise convulsive peut créer dans le cerveau humain, la consommation du cbd permet de les éviter. Le cannabidiol est aussi bénéfique pour la peau, notamment pour éliminer les imperfections, comme l’acné. C’est pour cela qu’on peut trouver des produits à base de cbd dans certains magasins de cosmétique. La consommation de cannabidiol favorise également un regain d’énergie considérable. Il renforce, par la même occasion, les cellules du corps humain.

Le cannabidiol : zoom sur les différents modes de consommation

Il faut préciser que la consommation du cbd est tout à fait légale. De plus, on n’a pas besoin d’ordonnance pour prendre un produit à base de cbd. Pour acheter des produits contenant du Cannabidiol, il est nécessaire d’aller sur un site spécialisé. En effet, c’est le moyen le plus sûr d’avoir du cbd naturel doté de propriétés thérapeutiques. Le fait de trouver le bon site de cbd permet de choisir parmi les différentes formes de cbd. Il y a, entre autres, les fleurs de cannabis qui sont riches en cbd et ne contenant aucun effet psychotique. Pour consommer ce type de produit, l’idéal est de choisir la vaporisation.

Il existe d’autres formes du cannabidiol, comme l’huile de cbd. C’est l’une des formes les plus appréciées. Elle peut se consommer de différentes manières. Pour ressentir rapidement les effets du cbd, il suffit d’en mettre quelques gouttes sous la langue. L’huile est aussi à mélanger à des aliments ou une boisson. On trouve aussi du cbd sous la forme d’e-liquide, de pâte, de résine ou de cristaux. Consommer du cbd, c’est opter pour un antistress naturel. Il faut néanmoins veiller à acheter du cbd ayant un taux de THC inférieur à 0,2%. En tout cas, il est crucial de comprendre que le cannabis n’est pas du cbd. D’où l’importance de se rapprocher d’une boutique spécialisée pour en consommer.

La dentisterie cosmétique en Tunisie

dentisterie cosmétique

La vie sans sourire est dénuée de sens. Le sourire apaise les tensions et aide à exprimer sa confiance en soi. Le mode et les habitudes de vie ont des répercussions sur vos dents. Elles subissent ainsi un processus de décoloration progressive, se fragmentent ou tombent. Pour y remédier, des soins dentaires abordables sont possibles en Tunisie. Il y existe de nombreuses cliniques qui se sont spécialisées en dentisterie cosmétique.

Continuer la lecture de « La dentisterie cosmétique en Tunisie »

Focus sur l’indemnisation des infections nosocomiales

infection

L’infection nosocomiale est un véritable fléau sanitaire qui touche en moyenne un patient sur vingt dans l’hexagone. Face à cette situation, nombreuses sont les victimes qui ne savent pas quoi faire. C’est pourquoi cet article fait le point sur la manière de procéder pour être indemnisé à la suite d’un tel phénomène. À noter que le dédommagement concerne le patient et ses ayants droits si ce dernier est décédé.

Qu’est-ce que l’infection nosocomiale ?

Tout d’abord, il faut souligner que les termes infection nosocomiale et infection associée aux soins ou infection/maladie hospitalière désignent la même chose. Il s’agit d’une infection contractée par un patient à l’occasion de son séjour dans un établissement de santé. Ce dernier peut être un organisme public, tel qu’un hôpital, ou bien une structure privée, comme une clinique. Les problèmes se produisent au minimum 48 heures après l’admission de la personne malade dans un centre médical. Effectivement, ils peuvent être directement associés aux soins prodigués, à l’exemple d’une infection sur cathéter. Ils peuvent aussi survenir lors de l’hospitalisation, sans pour autant être liés à un acte médical spécifique. C’est notamment le cas d’une infection virale ou d’une épidémie de grippe présente au sein de l’établissement.

Après l’entrée en vigueur de la loi Kouchner, du 4 mars 2002, toutes les infections nosocomiales contractées engagent la responsabilité, sans faute, de l’organisme en question. À cet effet, il appartient à la solidarité nationale, notamment l’ONIAM (office national d’indemnisation des accidents médicaux) de prendre en charge la maladie hospitalière. Par contre, si le problème a lieu dans le cabinet d’un professionnel de santé exerçant en libéral, le patient a l’obligation de rapporter l’existence d’une faute prouvée. C’est le seul moyen de mettre en cause la responsabilité du médecin. Dans ce cas de figure, le régime n’est pas favorable aux victimes.

La procédure à suivre pour être indemnisé quand on est victime d’une infection nosocomiale

Afin de bénéficier d’une infection nosocomiale indemnisation, quelques démarches sont à suivre. La première étape consiste à identifier la maladie hospitalière. Cette étape franchie, il est nécessaire de récupérer son dossier médical. Il faut ensuite le déposer auprès de la CRCI (Commissions Régionales de Conciliation et d’Indemnisation des accidents médicaux, des affections iatrogènes et des infections nosocomiales). Cette commission est habilitée à se prononcer sur le cas de la victime, c’est-à-dire si celle-ci a droit ou non à un dédommagement. Si la réponse est positive, un recours financier doit être soumis.

Pour toutes ces démarches, les patients ont tout intérêt à solliciter l’accompagnement par des experts juridiques et médicaux.C’est le meilleur moyen d’adopter une procédure juridique adéquate pour pouvoir obtenir une suite favorable. Par exemple, il est essentiel de faire étudier son dossier médical par un avocat compétent qui défend les victimes d’infections nosocomiales. On peut également demander l’avis d’un médecin-conseil des victimes. Grâce à ces deux lectures (juridiques et médicales), il est plus facile d’orienter le choix des démarches. Par la même occasion, les experts pourront évaluer les conditions de mise en œuvre de la responsabilité de tous les intervenants.

Ce qu’il faut savoir sur l’orthodontie et la dentisterie

L’orthodontie fait partie de la dentisterie, mais elle se spécialise dans le bilan, l’interception et le traitement des problèmes dento-faciaux ou malocclusions. La pratique de cette orthodontie requiert de grandes dispositions professionnelles qui permet d’établir parfaitement des plans de traitement et programmer la mise en place, la fabrication, et la vérification des appareils correcteurs dentaux orthopédiques indispensables à la correction des dento-faciales. Mais qu’est-ce qui la différencie à la dentisterie ? Bref, tout ce qu’il faut savoir sur le sujet dans cet article.

Continuer la lecture de « Ce qu’il faut savoir sur l’orthodontie et la dentisterie »

Le massage naturiste : une pratique à tester absolument

Trop souvent, le massage naturiste est détourné aux plaisirs charnels. Pourtant, il utilise une technique de massothérapie traditionnelle pour détendre le corps et l’esprit. Seulement, en plus de ses bienfaits thérapeutiques, ce type de soin a aussi la capacité d’améliorer la libido et la relation au sein d’un couple. En France, plusieurs instituts de bien-être proposent cette prestation. Mais avant de sauter le pas, il est important d’en savoir davantage sur le déroulement des séances et leurs vertus.

Continuer la lecture de « Le massage naturiste : une pratique à tester absolument »